SVOD : l'essor des plateformes pour enfants

01/07/2019

L’avènement de la technologie OTT et à la demande, associé à l'utilisation généralisée des tablettes et des smartphones, signifie que la manière dont les enfants accèdent et interagissent avec le contenu a changé

En effet les auditoires les plus jeunes se sont détachés de la télévision linéaire. Leurs désirs croissants pour le contenu vidéo à la demande représentent d’énormes opportunités pour les services de VOD, dans un idéal de bâtir des relations de longue durée. 

Un des principaux enjeux des services OTT dédiés en partie ou totalement aux enfants, est de trouver de nouveaux moyens d'impliquer les jeunes utilisateurs pour conserver ou conquérir de nouvelles parts de marché.

1. La SVOD pour enfants : une opportunité pour l’OTT

Les enfants constituent un public important et peuvent, par conséquent, créer de nouvelles sources de revenus pour les services de SVOD. Selon une étude de l’Ofcom, les jeunes passent en moyenne environ 15 heures par semaine en ligne à regarder du contenu à la demande.

 

Source : Ofcom

Conscients de l’opportunité et des parts de marché qui s’offraient à eux, les géants du streaming comme Amazon, Netflix et Hulu augmentent leurs investissements dans les programmes pour enfants. Hulu a officialisé la commande de nouvelles saisons du dessin animé “Les Animaniacs” pour 2020. Cela signe le premier divertissement familial original proposé par Hulu. Récemment, Disney annonçait qu’ils retireront courant 2019 non seulement leur contenu tant apprécié de Netflix; mais également de lancer leur propre plateforme SVOD pour tenter de conquérir cette part de marché. Ceci promet de changer l'avenir du divertissement pour enfants. 

Par ailleurs, de nombreuses chaînes de TV ou des plateformes généralistes ont anticipé cette demande en déployant des plateformes de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) dédiées à la jeunesse. Quelques exemples ci-dessous :

D’un autre côté, le marché des terminaux OTT est en pleine effervescence. En France, leurs pénétration est moindre due à la forte présence des boxs opérateurs. Les terminaux Roku, Apple TV, Android TV ou encore le Fire d’Amazon, se lancent une guerre sans limite dans l'acquisition de chaînes notamment celles pour enfants en VOD et SVOD. Par exemple Roku propose des chaînes jeunesse gratuites comme “Kids TV Channel”, qui consacre son contenu à rendre l'apprentissage préscolaire amusant. Il y a également des chaînes pour enfants spécialisées, comme “Girls Channel” exclusivement dédiée aux petites filles de 3 à 12 ans.

Comparaison des terminaux : boîtiers connectés over-the-top. 

Ces terminaux proposent beaucoup de chaînes pour enfants gratuites comme : 

Hasbro Studios, PBS kids, playkids, Blippi, Hopster, Badanamu, Kidoodle.TV...etc

Ces chaînes garantissent : 

  • Du contenu sélectionné

Les émissions qui sont disponibles sur les terminaux ont été regardées et validées par un expert.

  • Des contrôles parentaux

“Soyez le meilleur parent, même quand vous n'êtes pas là !”. L'heure du coucher, le couvre-feu, les analyses et bien d'autres fonctions sont à la disposition des parents pour maîtriser la consommation de contenu de leurs enfants. 

  • Une facilité d’utilisation

Que l’utilisateur dispose d’une tablette, d’une télévision intelligente connecté ou d’un téléphone portable, les vidéos sont disponibles sur tous les terminaux.

2. Propulser sa propre plateforme jeunesse

Selon l’expérience, il est très difficile de retenir l'attention des utilisateurs sur une longue période. Pour prospérer, les services OTT destinés aux enfants ont pour objectif de garder à l’esprit quatre choses : la pertinence du contenu, la commodité de navigation, la sécurité et l’expérience utilisateur.

  • La pertinence du contenu

Aujourd'hui les enfants sont aguerris en matière de contenu. Ils sont devenus des experts dans    la recherche de contenu unique, original et divertissant. Instinctivement, les enfants excluent le contenu qui ne correspond pas à ce qu'ils désirent regarder. Il est donc impératif de se démarquer et de développer des relations durables avec ces jeunes utilisateurs, en offrant du contenu totalement exclusif.

  • La commodité de navigation

Les enfants octroient davantage d’attention au contenu et à la simplicité de navigation qu'aux noms de réseaux et de services. Confrontés à de multiples options de diffusion en continu, ils sont moins fidèles à leur marque et s'orientent naturellement vers le service proposant la programmation la plus adaptée à leurs intérêts et la plus simple à utiliser. Dans cet esprit, les services OTT doivent s’assurer qu’ils ne proposent pas uniquement un contenu exclusif et pertinent, mais qu’il est présenté de manière intelligente et où il soit facile de naviguer

  • La sécurité

Il est essentiel qu'un service OTT réponde aux besoins des parents. En effet, ces derniers sont à la recherche d'un environnement où le contenu est contrôlé pour leurs enfants ; où il n’y aura pas de message commercial ni de possibilité que leur enfant clique sur un contenu inapproprié. Par conséquent, il est important d’intégrer des lecteurs OTT avec des contrôles parentaux avancés.

  • L’ expérience utilisateur 

Les enfants d'aujourd'hui représentent un auditoire plus perspicace que jamais. En effet, les fournisseurs de services OTT doivent veiller à une bonne expérience utilisateur, c’est-à-dire, fournir un large catalogue et le mettre régulièrement à jour.

3. Okidoki : la plateforme Kids propulsée par Alchimie et Kinow

Okidoki est le nom d'un bouquet vidéo ludique et éducatif, disponible en 23 langues, pour les enfants de 3 à 10 ans proposant plus de 700 vidéos, dont les épisodes de Molang, Mouk, Didou, Pirata et Capitano.

En 2017, Kinow a développé le projet Okidoki, d'Alchimie et Millimages, qui nécessitait la mise en place d’une plateforme de vidéo à la demande par abonnement, en SaaS et accessible par les utilisateurs finaux depuis une application embarquée sur les TV connectées de la marque Samsung (et sur App Store, Google play).

Le projet a été pensé et éditorial par la maison de production et de distribution de dessins animés Millimages. La société vend actuellement ses contenus vidéos jeunesse dans le monde entier aux principales chaînes de télévision et c'est l'envie de découvrir de nouvelles formes de médias qui l'ont amené à déployer une plateforme digitale.

Alchimie a fait appel à l'expertise technique de Kinow, éditeur de plateformes vidéo intelligentes, pour développer la solution de vidéo à la demande d'Okidoki sur les Smarts TV Samsung, leader mondial des TV connectées.

Okidoki est également disponible sur la chaîne WatchIt, pour 4,99 € par mois. Les enfants peuvent profiter de ce programme en toute sécurité et sans publicité.

Découvrez en détail comment Kinow a aidé Alchimie à déployer son service SVOD pour enfants : https://fr.kinow.com/clients/alchimie

Aujourd’hui les enfants utilisent encore majoritairement la télévision linéaire (et l’utilisation du DVD) pour regarder leurs émissions mais face à l'avènement des services SVOD, la démocratisation des terminaux OTT et des parents de plus en plus vigilant, la tendance bascule. En effet 46% utilisent la VOD (gratuite) et 46% utilisent la SVOD (par abonnement) (source Viacom).

La course au développement de chaînes pour enfants est déjà amorcée mais de nombreuses parts de marché restent à conquérir. Les enfants constituent un public exigeant et il important de garder 4 objectifs pour déployer sa plateforme : la pertinence du contenu, la commodité de navigation, la sécurité et l’expérience utilisateur. Maintenant que vous avez toutes les clés en main pour retenir leur attention, lancez-vous ! 

Vous souhaitez développer votre service OTT de contenu pour enfants ? Contactez-nous pour un devis personnalisé.